Normal view MARC view ISBD view

Méthode adaptative de raffinement local multi-niveaux pour le calcul d'écoulements réactifs à faible nombre de Mach / par Xavier Coré ; sous la direction de Philippe Angot

Auteur principal : Coré, Xavier, 1974-, AuteurAuteur secondaire : Angot, Philippe, Directeur de thèseAuteur secondaire collectivité : Université de Provence, Etablissement de soutenanceType de document : ThèseLangue : français.Pays : France.Éditeur : [S.l.] : [s.n.], 2002Description : 1 vol. (144 p.) : fig. ; 30 cmBibliographie : Bibliogr. p. 141-143.Sujet MSC : 65Mxx, Numerical analysis -- Partial differential equations, initial value and time-dependent initial-boundary value problems
76M25, Fluid mechanics -- Basic methods in fluid mechanics, Other numerical methods
76N15, Fluid mechanics -- Compressible fluids and gas dynamics, general, Gas dynamics, general
76M12, Fluid mechanics -- Basic methods in fluid mechanics, Finite volume methods
97A70, Mathematics education - General, mathematics and education, Theses and postdoctoral theses
Note de thèse: Thèse de doctorat, mathématiques appliquées, 2002, Aix-Marseille 1En-ligne : TEL
Tags from this library: No tags from this library for this title. Log in to add tags.
Current location Call number Status Date due Barcode
CMI
Salle S
Thèses COR (Browse shelf) Available 01364-01

Bibliogr. p. 141-143

Thèse de doctorat mathématiques appliquées 2002 Aix-Marseille 1

L'approximation isobare du système d'équations de bilan de masse, de quantité de mouvement, d'énergie et des espèces chimiques est une approximation appropriée pour représenter les écoulements réactifs à faible nombre de Mach. Dans cette approximation, qui néglige les phénomènes acoustiques, le mélange est hydrodynamiquement incompressible et les effets thermodynamiques conduisent à une compression uniforme du système. Nous présentons une nouvelle méthode numérique pour cette approximation. Une méthode de projection incrémentale, qui utilise la forme originale du bilan de masse, assure la discrétisation temporelle des équations de Navier-Stokes. La discrétisation spatiale est réalisée avec une méthode de volumes finis sur un maillage décalé de type MAC. Un schéma de décentrement d'ordre élevé est utilisé pour les flux convectifs. Nous associons à cette discrétisation, une méthode de raffinement local multi-niveaux, basée sur l'approche de Correction de Flux à l'Interface. Une première application concerne un écoulement forcé avec masse volumique variable donnée, imitant un problème de combustion. La deuxième application est le problème de convection naturelle, tout d'abord pour de faibles variations de température puis au-delà de la limite de validité de l'approximation de Boussinesq. Enfin, la troisième application est une flamme de diffusion laminaire. Pour chacun de ces cas-test, nous montrons la robustesse de la méthode numérique proposée, notamment vis à vis des variations de masse volumique. Et nous analysons le gain en précision obtenu par la méthode de raffinement local multi-niveaux

Disponible au format pdf : 1 fichier (1,4 Mo)

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.