Normal view MARC view ISBD view

Equations aux dérivées partielles stochastiques et homogénéisation / par Mamadou Abdoul Diop ; sous la direction de Etienne Pardoux

Auteur principal : Diop, Mamadou Abdoul, 1970-, AuteurAuteur secondaire : Pardoux, Etienne, 1947-, Directeur de thèseAuteur secondaire collectivité : Université de Provence, Etablissement de soutenanceType de document : ThèseLangue : français ; anglais.Pays : France.Éditeur : [S.l.] : [s.n.], 2003Description : 1 vol. (84 p.) ; 30 cmBibliographie : Bibliogr. p. 83-84.Sujet MSC : 35B27, Partial differential equations -- Qualitative properties of solutions, Homogenization; equations in media with periodic structure
60H15, Probability theory and stochastic processes -- Stochastic analysis, Stochastic partial differential equations
35R60, Partial differential equations -- Miscellaneous topics, Partial differential equations with randomness, stochastic partial differential equations
97A70, Mathematics education - General, mathematics and education, Theses and postdoctoral theses
Note de thèse: Thèse de doctorat, mathématiques appliquées, 2003, Aix-Marseille 1
Tags from this library: No tags from this library for this title. Log in to add tags.
Current location Call number Status Date due Barcode
CMI
Salle S
Thèses DIO (Browse shelf) Available 02414-01

Bibliogr. p. 83-84

Thèse de doctorat mathématiques appliquées 2003 Aix-Marseille 1

Les travaux exposés dans cette thèse traitent de l'homogénéisation d'équations aux dérivées partielles stochastiques semi-linéaires, dans le cas de coefficients périodiques, avec une non linéarité fortement oscillante. Dans le premier chapitre de ce travail nous exposons les résultats obtenus au cours de cette thèse, lesquels sont détaillés dans les deux chapitres suivants. Le deuxième chapitre est consacré à l'étude d'un problème de moyennisation pour des opérateurs paraboliques aléatoires sous forme divergence dans le cas d'un grand potentiel et avec des coefficients rapidement oscillants en temps aussi bien qu'en espace. On suppose que le milieu possède une structure microscopique périodique alors que la dynamique temporelle est markovienne. Nous montrons que l'équation limite est une équation aux dérivées partielles à coefficients constants, obtenue par passage à la limite en loi. Le troisième chapitre est consacré à l'étude d'un problème de moyennisation pour des opérateurs paraboliques, stationnaires avec des coefficients rapidement oscillants dans le cas d'un grand potentiel. Sous l'hypothèse que les coefficients sont périodiques en espace, aléatoires, stationnaires en temps et qu'ils possèdent certaines propriétés de mélange, nous montrons que l'équation limite est une équation aux dérivées partielles à coefficients constants, obtenue par passage à la limite en loi

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.