Normal view MARC view ISBD view

Problème des moments et semigroupes : théorème de Bochner et transformée de Dunkl / Patrice Roman ; sous la direction de El Hassan Youssfi

Auteur principal : Roman, Patrice, 1975-, AuteurAuteur secondaire : Youssfi, El Hassan, 1957-, Directeur de thèseAuteur secondaire collectivité : Université de Provence, Etablissement de soutenanceType de document : ThèseLangue : français.Pays : France.Éditeur : [S.l.] : [s.n.], 2004Description : 1 vol. (74 p.) ; 30 cmBibliographie : Bibliogr. p. 73-74.Sujet MSC : 43A35, Abstract harmonic analysis -- Abstract harmonic analysis, Positive definite functions on groups, semigroups, etc.
43A32, Abstract harmonic analysis -- Abstract harmonic analysis, Other transforms and operators of Fourier type
47Fxx, Operator theory, Partial differential operators
47Dxx, Operator theory, Groups and semigroups of linear operators, their generalizations and applications
97A70, Mathematics education - General, mathematics and education, Theses and postdoctoral theses
Note de thèse: Thèse de doctorat, mathématiques pures, 2004, université de Provence
Tags from this library: No tags from this library for this title. Log in to add tags.
Current location Call number Status Date due Barcode
CMI
Salle S
Thèses ROM (Browse shelf) Available 02714-01

Bibliogr. p. 73-74

Thèse de doctorat mathématiques pures 2004 université de Provence

Ce travail comprend deux parties indépendantes. La première est relative à l'étude de fonctions moments sur un *-semigroupe S et au Problème des moments associé. Le but de ce premier chapitre est de donner une solution du problème dans le cas des fonctions moments définies sur certains *-semigroupes. La deuxième partie traite de la théorie des opérateurs de Dunkl. On introduit la notion de fonction k-définie positive continue qui généralise la notion de fonction définie positive continue classique pour la translation de Dunkl. Ce qui permet d'énoncer le résultat principal du chapitre, qui est la version du Théorème de Bochner pour la transformée de Dunkl dans le cas des fonctions continues. Plus loin et en application, on donne la version du théorème de Schoenberg et aussi une représention de type Levy-Khintchine pour les fonctions k-définies négatives indéfiniment dérivables.

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.