Normal view MARC view ISBD view

Sésame : un système multibase pour les stations de travail / Abdelmalek Zeroual ; sous la direction de Witold Litwin

Auteur principal : Zeroual, Abdelmalek, 1958-, AuteurAuteur secondaire : Litwin, Witold, 1946-, Directeur de thèseAuteur secondaire collectivité : Université Paris-Sud, Etablissement de soutenanceType de document : ThèseLangue : français.Pays : France.Éditeur : [S.l.] : [s.n.], 1988Description : 1 vol. (291 p.) ; 30 cmISBN : 2726105459.Bibliographie : Bibliogr. p. 289-[292].Sujet MSC : 68P15, Computer science -- Theory of data, Database theory
68P05, Computer science -- Theory of data, Data structures
68M07, Computer science -- Computer system organization, Mathematical problems of computer architecture
68N15, Computer science -- Software, Programming languages
97A70, Mathematics education - General, mathematics and education, Theses and postdoctoral theses
Note de thèse: Thèse de doctorat, informatique, 1988, université Paris-Sud
Tags from this library: No tags from this library for this title. Log in to add tags.
Current location Call number Status Date due Barcode
CMI
Salle S
Thèses ZER (Browse shelf) Available 09550-01

Bibliogr. p. 289-[292]

Thèse de doctorat informatique 1988 université Paris-Sud

Cette thèse présente l'architecture générale du système multibase appelé SESAME conçu pour des stations de travail reliées au travers d'un réseau local. Cette architecture est orientée vers l'implémentation du système en tant qu'interface de composantes opérationnelles courantes. Sur le plan matériel, celle-ci concerne les stations de travail les plus répandues (IBM PC/AT, PS et SUN), les réseaux locaux (Ethernet) et les réseaux publics (Transpac). Sur la plan logiciel, SESAME est basé sur un SGBD relationnel classique et interface plusieurs SGBD relationnels (XDB, SYBASE, ORACLE, INGRES etc. . . ). Il utilise un langage multibase appelé MSQL. Ce langage est une extension du standard SQL adaptée à l'environnement multibase. Au niveau langage, nous avons proposé un nouveau type de requêtes que nous avons appelées requêtes interbases. Une requête interbase permet l'interaction entre deux ensembles de bases de données. Elle permet la mise à jour du premier ensemble, appelé cible, à partir du second, appelé source. Plusieurs opérations sont effectuées sur la source et sur la cible ce qui offre aux utilisateurs un outil de manipulation interbase facilitant la décentralisation des bases volumineuses et/ou l'enrichissement des bases personnelles à partir des bases publiques. Ce concept a d'abord été implémenté sur le prototype multibase MRDSM. Pour implémenter SESAME sur des stations de travail reliées par Ethernet, nous avons proposé des fonctions d'administration et de traitement des données multibases. Ces fonctions résolvent les problèmes de nommage de collections de bases de données, de structure de catalogue et de décomposition de requêtes. Dans cette architecture chaque machine préserve son autonomie locale mais nécessite la présence de la couche SESAME pour la coopération multibase.

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.