Normal view MARC view ISBD view

Des objets complexes aux bases de données orienté-objet / Philippe Richard ; sous la direction de François Bancilhon

Auteur principal : Richard, Philippe, 1936-, AuteurAuteur secondaire : Bancilhon, François, 1948-, Directeur de thèseAuteur secondaire collectivité : Université Paris-Sud, Etablissement de soutenanceType de document : ThèseLangue : français.Pays : France.Éditeur : [S.l.] : [s.n.], 1989Description : 1 vol. (137 p.) ; 30 cmISBN : 2726106013.Bibliographie : Bibliogr. p. 21-[24].Sujet MSC : 68P15, Computer science -- Theory of data, Database theory
68N15, Computer science -- Software, Programming languages
97A70, Mathematics education - General, mathematics and education, Theses and postdoctoral theses
Note de thèse: Thèse de doctorat, informatique, 1989, université Paris-Sud
Tags from this library: No tags from this library for this title. Log in to add tags.
Current location Call number Status Date due Barcode
CMI
Salle S
Thèses RIC (Browse shelf) Available 09906-01

Bibliogr. p. 21-[24]

Thèse de doctorat informatique 1989 université Paris-Sud

Le sujet de cette thèse concerne l'évolution des bases de données à partir de l'émergence du modèle relationnel. Nous distinguons deux étapes principales qui sont apparues successivement : • Les modèles à objets complexes : le modèle relationnel a permis de formaliser la notion de base de données et a apporté des solutions élégantes au problème de la modélisation et de l'interrogation des données dites de gestion. Cependant, ce modèle s'est révélé insuffisant pour la prise en compte de domaines d'application tels que la CAO ou la bureautique. Pour ce type d'applications, il est nécessaire de modéliser des données de nature plus complexe que des ensembles de n-uplets plats. Notre travail dans le projet Verso s'inscrit dans ce contexte. • Les bases de données orienté-objet : si les modèles à objets complexes apportent de solutions satis­faisantes à la prise en compte de données hautement structurées, ils n'apportent pas de solutions à la programmation d'applications de bases de données. A partir des années 1980, des systèmes sont apparus combinant les fonctionnalités des bases de données avec la puissance de calcul d'un langage de programmation général. Suivant l'approche prise, on peut parler de systèmes relationnels étendus, de langages de programmation persistants ou de systèmes de bases de données orienté-objet.Cette thèse est composée de deux parties. La première partie (chapitres I à V) constitue un état de l'art qui présente l'évolution de la recherche en bases de données, des objets complexes (chapitre II) aux langages de programmation de bases de données (chapitres III à V). La deuxième partie de cette thèse (chapitre VI) regroupe une série de publications décrivant nos travaux dans ce domaine.

This thesis is concerned with the two main streams of database research: • Complex object models: the relational data model provides a good theoretical foundation for databases and data manipulation languages. However, this model lacks of semantic power for the new emerging applications of databases (CAD, CAM, Office automation). The data involved in these domains of application are structurally more complex than sets of flat tuples. Our work in the Verso project defines a model for complex objects whose operations can be implemented by a finite state automaton which filters data on the fly. • Object-oriented databases: although complex objects models provide good solutions for taking into account complex data, they fall short of solving the problem of applications programming. Their associated languages lack of the necessary computing power. In the early 80's, new systems appeared which mixed database functionalities with the computing power of a general purpose programming language. Depending of the approach, we can speak of persistent programming languages or object­ oriented data bases.This work is composed of two parts. The first one (Chapters I to V) presents a state of the art which describes the main results in the database research on complex objects models (chapter I) and database pro­ gramming languages ( chapters II to V). The second part of this thesis (Chapter VI) groups seven publications which describe our work in these two domains.

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.