Normal view MARC view ISBD view

Vers un système à base de connaissances centrées-objets pour la modélisation de systèmes dynamiques en biologie / Christine Pierret-Golbreich ; sous la direction de Jacques Henry et François Rechenmann

Auteur principal : Pierret-Goldbreich, Christine, AuteurAuteur secondaire : Henry, Jacques, 1947-, Directeur de thèse • Rechenmann, François, Directeur de thèseAuteur secondaire collectivité : Université technologique de Compiègne, Etablissement de soutenanceType de document : ThèseLangue : français.Pays : France.Éditeur : [S.l.] : [s.n.], 1988Description : 1 vol. (282 p.) ; 30 cmISBN : 2726105580.Bibliographie : Bibliogr. p. 267-282.Sujet MSC : 92-08, Biology and other natural sciences, Computational methods
37N25, Dynamical systems and ergodic theory -- Applications, Dynamical systems in biology
68Txx, Computer science, Artificial intelligence
97A70, Mathematics education - General, mathematics and education, Theses and postdoctoral theses
Note de thèse: Thèse de doctorat, contrôle des systèmes, 1988, université de technologie de Compiègne
Tags from this library: No tags from this library for this title. Log in to add tags.
Current location Call number Status Date due Barcode
CMI
Salle S
Thèses PIE (Browse shelf) Available 09897-01

Bibliogr. p. 267-282

Thèse de doctorat contrôle des systèmes 1988 université de technologie de Compiègne

Cette thèse s'inscrit dans le domaine mixte de l'intelligence artificielle appliquée à l'automatique et à la Biologie. L'objectif est de contribuer au développement d'un environnement d'aide à la modélisation des systèmes dynamiques en biologie. Dans une première partie, on présente un cas réel de modélisation du domaine de l'électrophysiologie cardiaque. La seconde partie vise à montrer comment les techniques de représentation des systèmes à base de connaissances permettent la constitution d'une base de connaissances multidisciplinaire (calcul scientifique, domaine d'apllication) et son exploitation dans un objectif unique. On décrit comment cette base a été construite dans un formalisme de représentation purement objet (Shirka), c'est à dire à l'aide d'unités interdépendantes, les schémas, sans faire appel à aucun autre type de représentation. Cette thèse dégage à partir de la structuration de la base qui est proposée (multiples hiérarchies contrôlées par une hiérarchie de plus haut niveau, et exploitées par un algorythme de classification récursif) des principes utiles de représentation des connaissances et du raisonnement pour des problèmes dont la résolution repose sur un raisonnement de nature abductive. Des thèmes cruciaux en Intelligence artificielle y sont abordés comme par exemple els rapports entre connaissances profondes et connaissances surperficielles. L'implémentation réalisée en Shirka a permis de tester pour l'essentiel la validité des solutions proposées.

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.