Normal view MARC view ISBD view

Diagnostic mécanique des fatigues sur les structures soumises à des vibrations en ambiance de travail / par Béatrice Devauchelle-Gach ; sous la direction de Alain Bensoussan

Auteur principal : Devauchelle-Gach, Béatrice, AuteurAuteur secondaire : Bensoussan, Alain, 1940-, Directeur de thèseAuteur secondaire collectivité : Université Paris-Dauphine, Etablissement de soutenanceType de document : ThèseLangue : français.Pays : France.Éditeur : [S.l.] : [s.n.], 1991Description : 1 vol. (136 p.) ; 30 cmISBN : 2726107222.Bibliographie : Bibliogr. p. 135-136.Sujet MSC : 74H45, Mechanics of deformable solids -- Dynamical problems, Vibrations
74R05, Mechanics of deformable solids -- Fracture and damage, Brittle damage
70J10, Mechanics of particles and systems -- Linear vibration theory, Modal analysis
70Q05, Mechanics of particles and systems -- Control of mechanical systems, Control of mechanical systems
97A70, Mathematics education - General, mathematics and education, Theses and postdoctoral theses
Note de thèse: Thèse de doctorat, mathématiques et automatique, 1991, Paris 9
Tags from this library: No tags from this library for this title. Log in to add tags.
Current location Call number Status Date due Barcode
CMI
Salle S
Thèses DEV (Browse shelf) Available 10613-01

Bibliogr. p. 135-136

Thèse de doctorat mathématiques et automatique 1991 Paris 9

L'objet de cette thèse est le diagnostic des changements de paramètres mécaniques (masses, raideurs, ...) dans les structures soumises à des vibrations sous excitation naturelle. Deux méthodes sont étudiées. La première, qui ne fait pas d'hypothèse particulière sur l'excitation, repose sur une modélisation ARMA multidimensionnelle des signaux vibratoires mesurés en différents points de la structure et sur des tests statistiques. On propose un critère de positionnement optimal des capteurs qui maximise l'efficacité de ces tests. On donne des résultats expérimentaux sur une ligne d'arbre en rotation et sur une poutre encastrée libre réelle. La seconde méthode, qui fait appel aux techniques de résolution des problèmes inverses, suppose connue et mesurée l'excitation subie par la structure. Elle est appliquée à une poutre encastrée libre réelle

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.