Normal view MARC view ISBD view

Théorie et pratique de SQIL un langage intermédaire pour la compilation des langes fonctionnels / Nitsan Seniak ; sous la direction de Christian Queinnec

Auteur principal : Séniak, Nitsan, AuteurAuteur secondaire : Queinnec, Christian, 1951-, Directeur de thèseAuteur secondaire collectivité : Université Pierre et Marie Curie - Paris 6, Etablissement de soutenanceType de document : ThèseLangue : français.Pays : France.Éditeur : [S.l.] : [s.n.], 1991Description : 1 vol. (152 p.) ; 30 cmISBN : 2726107109.Bibliographie : Bibliogr. p. 145-152.Sujet MSC : 68N20, Computer science -- Software, Compilers and interpreters
68N15, Computer science -- Software, Programming languages
65Kxx, Numerical analysis, Mathematical programming, optimization and variational techniques
97A70, Mathematics education - General, mathematics and education, Theses and postdoctoral theses
Note de thèse: Thèse de doctorat, informatique, 1991, université Paris VI
Tags from this library: No tags from this library for this title. Log in to add tags.
Current location Call number Status Date due Barcode
CMI
Salle S
Thèses SEN (Browse shelf) Available 10604-01

Bibliogr. p. 145-152

Thèse de doctorat informatique 1991 université Paris VI

Cette thèse est consacrée à la compilation efficace du flot de contrôle dans les langages fonctionnels. Nous proposons un nouveau langage intermédiaire, nommé Sqil, qui a été conçu par une méthode rationnelle basée sur l'expression de propriétés implémentatoires en sémantique dénotationnelle, Sqil induit une méthodologie de compilation originale, dite par spécialisation explicite. Nous décrivons deux implémentations performantes de Sqil

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.