Normal view MARC view ISBD view

De la régularité Lipschitz des espaces stratifiés / par Dwi Juniati ; sous la direction de David Trotman

Auteur principal : Juniati, Dwi, 1967-, AuteurAuteur secondaire : Trotman, David, 1951-, Directeur de thèseAuteur secondaire collectivité : Université de Provence, Etablissement de soutenanceType de document : ThèseLangue : français ; anglais.Pays : France.Éditeur : [S.l.] : [s.n.], 2002Description : 1 vol. (88 p.) : fig. ; 30 cmBibliographie : Bibliogr. p. 84-88.Sujet MSC : 32S60, Several complex variables and analytic spaces - Complex singularities, Stratifications; constructible sheaves; intersection cohomology
58A35, General theory of differentiable manifolds, Stratified sets
97-02, Research exposition (monographs, survey articles) pertaining to mathematics education
Note de thèse: Thèse de doctorat, mathématiques, 2002, Aix-Marseille 1
Tags from this library: No tags from this library for this title. Log in to add tags.
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
CMI
Salle S
Thèses JUN (Browse shelf) Available 01237-01
CMI
Salle S
Thèses JUN (Browse shelf) Available don 01237-02

Bibliogr. p. 84-88

Thèse de doctorat mathématiques 2002 Aix-Marseille 1

T. Mostowski a introduit le concept de "stratification Lipschitz" et a démontré l'existence d'une telle stratification pour tout ensemble analytique complexe. Ensuite, A. Parusinski a généralisé ce résultat aux ensembles analytiques réels, puis aux ensembles sous-analytiques (1994). La condition de régularité dite Lipschitz est beaucoup plus forte que la condition (b) de Whitney ou la condition (w) de Kuo-Verdier. B. Teissier a remarqué en 1974 qu'une des propriétés désirables pour une condition de régularité d'une stratification est que cette condition de régularité se conserve par intersection par un sous-espace non-singulier général contenant la petite strate. Cette propriété est vérifiée pour la condition w sur les ensembles sous-analytiques (Navarro Aznar-Trotman, 1981). Dans le chapitre 2, nous démontrons que la condition Lipschitz se conserve par intersection par un sous espace contenant la petite strate, pour les ensembles sous-analytiques et les ensembles analytiques complexes. Dans le chapitre 3, nous donnons une classification des stratifications Lipschitz constituées de deux strates (Reg V, Sing V) pour toutes les surfaces algébriques V de[ R3] ou [C3] du type : {(x,y,z) I y[a] = z[b]x[c] + x[d]}. Cette classification étend celle deTrotman (1985) pour les conditions a et b, et de Noirel (1996) pour la condition w. Selon T.C. Kuo, la classification de cette famille est importante, surtout pour construire des exemples. Dans ce chapitre nous donnons aussi un exemple montrant que la trivialité bilipschitz locale n'implique pas la condition Lipschitz. On donne des images des exemples de la classification en utilisant le programme surf de l'Université de Mainz. Dans le chapitre 4, nous donnons des conditions pour qu'une stratification quasi-homogène vérifie la condition w de Kuo-Verdier, ou soit localement lipschitz triviale. Notre résultat est l'analogue d'un théorème de K. Bekka (1997) portant sur sa condition C, notion assez faible impliquant toujours la trivialité topologique locale

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.